Québec, la haute ville

Vous êtes ici : Accueil | La ville de Québec | Québec, la haute ville
Québec, la haute ville 2017-06-29T12:30:07+00:00

Québec, la haute ville

   Dans cette partie de la ville, vous ne pouvez compter que sur vos pieds. La haute ville, en bordure du château Frontenac, surplombe le quartier Petit Champlain et le Cap Diamant. Le quartier regorge de boutiques, de commerces variés et de nombreux bâtiments historiques (Notre Dame de Québec, l’hôtel de ville, l’hôtel du parlement …). Toute entière entourée de rempart, elle est surplombée par la citadelle.
On peut consacrer sans problème une bonne journée à la visite de la haute ville.

La terrasse Dufferin

On peut atteindre la haute ville par la côte Dambourges ou la rue de la canoterie. Dans les deux cas, la pente est raide et les rues sinueuses et pavées. Attention, en hiver c’est parfois particulièrement glissant. Si cette ascension vous fait un peu peur, vous pouvez vous rabattre sur le funiculaire qui fait la navette entre la basse et la haute ville. Vous arriverez sur la terrasse Dufferin, vaste espace plancher de 670 mètres sur 20 depuis la fin du XIX siècle.
C’est un lieu de balades incontournables pour la vue qu’ils offrent sur le fleuve, la basse ville et la port. A l’extrémité de la terrasse, une statue du Champlain, fondateur de la ville.

Chateau Frontenac

Certainement le plus célèbre monument au Québec, tient son nom de Louis de Buade, comte de Frontenac (1622-1698) gouverneur de la Nouvelle France.
L’hôtel fut dessiné par Bruce Price (1843-1903) pour le Canadien Pacifique (compagnie de chemin de fer). C’est aujourd’hui 610 chambres, 24 suites et 20 salles de réunion.
Il est construit sur l’emplacement de l’ancienne résidence des gouverneurs de la Nouvelle-France.
A noter qu’au Canada, on ne peut pas vous interdire de visiter un hôtel … donc profitez en.

La ville de Québec

La place d’Armes

Maintenant passons à la place d’Armes, qui est en contre bas de la statue de Champlain, qui, si vous avez bien suivi, se trouve à l’extrémité de la terrasse Dufferin. Sur cette place donne le musée du fort qui retrace l’histoire militaire de la ville, ainsi que la maison du tourisme, le musée historique et la petite rue du Trésor. Cette petite rue est une sorte de mini Montmartre, où des artistes vous proposerons leurs tableaux ou caricatures.

Basilique Notre Dame de Québec

La basilique Notre Dame de Québec est une des plus anciennes du Québec. Mais elle a été reconstruite à plusieurs reprises suite à des incendies. Sa crypte abrite les dépouilles de tous les évêques de Québec et de quelques gouverneurs de la Nouvelle France.

basilique Notre Dame Québec

Le Musée de l’Amérique française

Le Musée de l’Amérique française est le plus ancien musée au Canada. A proximité du Séminaire de Québec, fondé par Mgr de Laval en 1663 et de l’hôtel de ville, il mérite le détour.

Les plaines d’Abraham

  Ce jeudi 13 septembre 1759 au petit matin, un détachement anglais chercha à vérifier une information disant qu’il existait un sentier non gardé menant sur la partie est du Cap Diamant appelé plaines d’Abraham. Depuis trois mois, les anglais bombardaient Québec, et alors que les anglais sont en train de débarquer 4000 hommes par chaloupe, les français pensent un premier temps à une retraite anglaise. Les anglais vont escalader la falaise et installer en batterie des canons légers. Le général de Montclam sort de la ville avec un nombre équivalent d’hommes mais en quinze minutes les jeux sont faits, les français sont en déroute. Le général français ainsi que son adversaire, le général Wolfe sont tués au combat. Il ne reste que quelques jours à Québec avant de passer, avec la province toute entière, aux mains des anglais.
Les tabloïdes anglais crieront au coup de génie. Les gazettes françaises dénonceront la bassesse de l’opération.

Aujourd’hui, les plaines d’Abraham sont devenues un lieu d’activités extérieures et ce en toutes saisons.

Quelques événements qui ont lieu prochainement dans la région

Aller à la barre d’outils